zuheros

 

La route entre Cordoue et Grenade est bordée d’oliviers et parsemée de jolis petits villages traditionnels.

Baena
Baena est un petit village authentique perdu au milieu des champs d’oliviers. L’odeur d’ailleurs y est omniprésente et très forte. Aucun doute, nous sommes dans la capitale de l’huile d’olive espagnole !
Le village en lui même n’a pas une architecture particulière. C’est simplement un petit village andalou, peu touristique, comme il y en a tant d’autres. Mais c’est justement cela qui fait tout son charme.

baena

Evidemment, il est hors de question de repartir de Baena sans un stock d’huile d’olive. On en trouve facilement dans les petites supérettes de quartier avec un large choix d’huile d’olive AOC Baena. Elles sont conditionnées dans des gros bidons en métal, de 1 litre à 5 litres. De quoi se faire plaisir 🙂

 

Zuheros
Zuheros se déguste avant même d’atteindre les premières maisons. La route qui y mène offre une vue splendide sur ce petit village blanc accroché à une colline surplombant les champs d’oliviers.

zuheros
On se balade dans le village à pieds en profitant de la sérénité du lieu. Ici rien n’a bougé depuis des dizaines d’années, autant les petites ruelles que les habitants !
Sur la petite terrasse de la place centrale ou dans les rues, les papis et mamies taillent le bout de gras, comme ils le font probablement tous les jours.

zuheros 2zuheros 4

C’est un de ces petits villages perdus, figés dans le temps, qui donnent envie de s’y poser pour oublier le monde extérieur. Un de ces instants rares où rien ne nous semble plus important que vivre le moment présent…
Il faut vraiment repartir ?

One thought on “Villages entre Cordoue et Grenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *