En quittant notre superbe hacienda de Arcos de la Frontera, nous avons rejoint notre étape suivante, Séville.

J’étais déjà venue dans cette ville à l’occasion d’un petit week-end de 3 jours (je vous en avais parlé à l’époque, vous trouverez les différentes adresses dans la rubrique « Espagne ») et j’ai pris un énorme plaisir à y revenir.
C’est simple, j’adore cette ville ! Chaleureuse, vivante, romantique, enivrante… Séville est une pépite, un petit bijou qui donne autant envie de faire la fête dans l’un des nombreux bars à flamenco de la ville, que de bouquiner seule dans un parc avec un guitariste andalou en fond sonore, ou encore de profiter d’une soirée en amoureux au clair de lune.

 

En se baladant, au détours de ruelles étroites, on découvre des petites places qui invitent à la détente et au farniente.

 

Sur les bords du Guadalquivir, on a une très jolie vue sur l’autre rive, avec ses maisons colorées. On découvre aussi la charmante Torre del Oro qui offre une vue de la ville d’en haut. Il suffit de monter les quelques marches !

 

Le long du Guadalquivir, en face de la plaza de toros, on tombe par hasard sur un marché couvert. Ce n’est pas un marché à la française mais plutôt style new yorkais. Il s’agit en fait d’une multitude de petits stands de nourriture. Vous avez le choix entre à peu près tous les styles culinaires, du spécialiste du poulpe à l’asiatique en passant par la paella. L’endroit idéal pour la pause déjeuner !

 

Mais en se baladant, on tombe aussi (surtout) sur un petit glacier qui fait un angle de rue… Qui ne paie pas de mine… Mais dont la réputation n’est pourtant plus à faire… J’ai nommé : Bolas !
Leurs glaces sont à tomber… Une tuerie… Une rêve éveillé… Un orgasme culinaire… J’en fais trop ? Pas si sûre franchement… Attendez de goûter avant de juger 😉

 

Evidemment, impossible d’aller à Séville sans visiter le splendide palais Alcazar. Les pièces sont absolument somptueuses, décorées de dorures ou mosaïques. Et les jardins ne sont pas en reste !
Le petit truc à savoir, c’est que l’été il y a un festival de musique en plein air (Noches en los jardines de Real Alcazar) dans les jardins du palais certains soir. On peut réserver directement sur le site (http://www.alcazarsevilla.org/) ou se rendre aux caisses du palais en arrivant en ville. Il y a différents styles mais on est plutôt sur du soft (classique, jazz, guitare andalouse, flamenco, …). Si vous en avez la possibilité, ne louper pas ce festival. Voir un concert dans ces somptueux jardins, éclairés de bougies, est un moment magique !

 

L’autre lieu immanquable de Séville, c’est la fameuse Plazza de Espana. Enorme place aux faux airs de Venise dont l’architecture est magnifique.

 

Séville est également connue pour ses corridas… Il y a donc une arène historique extrêmement réputée, la plaza de toros. Je ne suis vraiment pas une grande fans de corridas, on peut même dire que j’y suis totalement opposée (pourquoi faire du mal à ces pauvres bêtes ?). Résultat, la première fois que j’étais venue à Séville, j’avais refusé de mettre les pieds dans ce lieu. Pour ma deuxième visite, ma curiosité aura pris le dessus. La plaza de toros fait partie intégrante de l’âme de la ville et c’est un peu dommage de s’en priver, même si je comprendrais parfaitement.
Evidemment, je me suis contentée de visiter le lieu, hors de question d’assister à une corrida !
Cependant, malgré mon aversion pour ce « sport », je dois avouer que le lieu est vraiment très beau et les explications du guide assez riches et intéressantes. Je conseillerai donc d’aller y faire un petit tour…

 

Et enfin, après ces longues journées, nous avions pris l’habitude de nous retrouver dans un petit restaurant du bario santa cruz, le Mama Bistro.
Un restaurant charmant, bien décoré, à l’accueil très sympathique et à la nourriture délicieuse. C’est vite devenue notre « cantine » attitrée 🙂

 

J’espère qu’avec ces quelques photos je vous aurai donné envie de prendre le premier vol pour Séville, car c’est une ville qui en vaut vraiment la peine !

3 thoughts on “Séville, l’envoûtante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *