Tarte Tatin
Votes: 1
Évaluation: 5
Vous:
Évaluez cette recette!
Imprimer la recette
Recette de THE tarte Tatin, de Monsieur Michalak. Bien fournie en pommes fondantes à souhait, caramélisées juste ce qu'il faut... Miam !!
Portions8personnes

Comme souvent, quand je suis invitée quelque part, je propose de ramener le dessert. Et je demande s'il y a un dessert en particulier qui serait souhaité (autant faire plaisir).
Cette fois-ci, on m'avait commandé une tarte Tatin. Évidemment, je n'en avais jamais fait ! C'est toujours comme ça, quand les gens me demandent un dessert bien précis, c'est une recette que je n'ai jamais fait. Alors c'est top parce que du coup je peux m'amuser un peu, par contre j'ai toujours le stress de foirer comme il faut...

Bref, j'ai cherché une recette un peu sympa de la tarte Tatin (parce qu'autant en faire une bonne hein), mais plutôt facile à réaliser (rapport au fait que ça soit ma première).
J'ai vite jeté mon dévolu sur la recette de Michalak. Il faut dire que l'épaisseur de pommes et l'idée du pochage avant cuisson me mettaient bien l'eau à la bouche...

Sur les conseils de plusieurs blogueurs et forumeurs (ça se dit ça ?), j'ai réduit un peu le sucre pour le caramel (mais pas trop faut pas pousser) et j'ai réduit la quantité de préparation au pochage pour le faire en 2 fois et économiser un peu la matière (c'est qu'on en fait pas 10 à la chaîne et qu'on est pas tous riches).

Eh bien vous voulez que je vous dise ? J'étais pas peu fière de ma première tarte Tatin !! Elle tenait très largement ses promesses et ne m'a posé aucun soucis à la réalisation.
Aussi tôt faite, aussi tôt mangée et validée ! Zou, sur le blog !

Ingrédients
Portions: personnes
Ingrédients
Portions: personnes
  1. Préchauffer le four à 180°c. Beurrer un moule à manqué.
  2. La première étape, c'est de réaliser le caramel. On met donc les 150g de sucre dans une casserole large qu'on fait chauffer à feu doux. Et on arrête de faire l'erreur que tout le monde a fait (et je m'inclus dans "tout le monde"), on ne touche pas au sucre avant qu'il n'ait fondu ! En fait quand on remue, on refroidi, et si on refroidi du sucre, ben ça l'aide pas à fondre et devenir du caramel... CQFD. Donc on touille que là ou le sucre est déjà devenu du caramel, tout doucement. Quand le caramel a une jolie couleur blonde, on le verse dans le moule à manqué alors qu'il est encore bien chaud et on tourne le moule en même temps pour le répartir uniformément. Si ce n'est pas parfait, c'est pas très grave, à la cuisson au four ça s'étalera de nouveau, mais évitez le gros paquet au milieu quand même...
  3. Arrive le moment où on demande gentiment à son homme (ou sa copine) de faire le super commis et d'aider à éplucher les 8 pommes, les couper en 4 (pas plus) et retirer le trognon. Perso, pour éviter que ça s'oxyde, je les plonge dans un grand saladier d'eau légèrement citronnée.
  4. Dans un grand faitout, on fait fondre le beurre, le sucre et l'eau pour le pochage. On ajoute les deux gousses de vanille fendues en deux et les graines récupérées à l'aide du dos d'un couteau. Quand tout est fondu et que le mélange est bien chaud, y plonger la moitié des pommes pendant 10 minutes environ. En piquant à l'aide d'un couteau, les pommes doivent être fondantes mais pas en mode purée. L'autre petit truc c'est de regarder la transparence. Les pommes doivent être un peu translucides sur quelques millimètres. Une fois cuites, les égoutter et faire cuire le reste des pommes.
  5. Tailler la pâte feuilleté au diamètre du moule. Il suffit de retourner le moule sur la pâte (le caramel a durci depuis, aucune chance que ça bouge, pas d'inquiétude) et découper autour. Mettre de côté.
  6. Poser les quartiers de pommes dans le moule, sur le caramel. Bien les tasser les unes contre les autres, ça réduit toujours un petit peu à la cuisson, même si elles sont précuites.
  7. Piquer la pâte feuilleté avec une fourchette et la poser sur les pommes.
  8. Mettre au four à 180°c pendant 35 minutes. Démouler à chaud ->il faut retourner le plat sur une assiette de présentation, sans se brûler si possible (donc en utilisant un torchon), sinon on met la main sous l'eau froide et puis on remercie la médecine moderne d'avoir inventé la biaphine et toutes les crèmes du genre 🙂
  9. Faire fondre au micro-onde 3 cuillères à soupe de gelée de pomme ou de cidre (ou abricot à défaut) et badigeonner sur la tarte avec un pinceau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *