Paros est la troisième plus grande île des cyclades, et aussi l’une de mes préférées.
Bordée de magnifiques plages de sable fin, Paros est une île très attachante où il fait bon vivre. L’ambiance est jeune et familliale.

Beaucoup moins touristique que Myconos ou Santorin, elle offre pourtant de jolis paysages et de magnifiques petits ports de pêche.
Celui de Naoussa est à faire absolument ! Flanqué de nombreuses terrasses de café, le petit port de Naoussa a su garder une part d’authenticité malgré le tourisme grandissant. Les poulpes suspendus sur des câbles au dessus des tables des restaurants donnent un aperçu du diner…
En se baladant dans la petite ville, on est transporté dans une carte postale : maisons blanches, volets bleus, rhododendrons qui grimpent le long des murs et des balcons, petites places où discutent les grecques autour d’un ouzo (ou deux)… La visite n’est pas longue mais charmante.

Parikia, la capitale de l’île, offre également un agréable moment. Ses rues animées de nombreux commerces sont très agréables le soir venu. La ville propose également de très bons restaurants et des bars en bord de mer très agréables pour se reposer après la visite.

Beaucoup d’autres petits villages peuvent être visités sur l’île, au fil des promenades…
Paros est également le royaume du windsurf. Donc de nombreux jeunes hommes, au torse bronzé et parfaitement dessiné, envahissent les plages… Hum, c’est peut être une des raisons qui font que j’aime autant cette île… :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *