En perpétuelle ébullition, Marrakech est envoûtante, enivrante. On se perd avec délice dans les ruelles de la médina, incapables de se situer ou de trouver son chemin. 

On y perd non seulement son chemin mais aussi la notion du temps. Les ruelles sont tellement étroites, et souvent couvertes de canisses pour échapper au soleil brûlant, qu’on a du mal à voir le temps filer. 

La place Jemaa el fna

Le seul endroit de la médina réglé comme une horloge est la place Jemaa el fna.
Lieu de passage la journée, à 18h les stands de jus de fruit, brochettes et autre fruits secs se montent comme des champignons. Dès lors, c’est ambiance les milles et une nuit modernes : charmeurs de serpents, éleveurs de singes, danseurs, vendeurs ambulants, odeurs de grillades…
Tout cela dans un boucan infernal où les hurlement racoleurs des vendeurs se mêlent aux flûtes et tambours.

place jemaa art

La place est alors grouillante de monde et d’animation. Comme à chaque fois qu’on se trouve au milieu d’une foule, on s’est senti un peu oppressé au départ, mais on s’est facilement laissé embarquer par cette ambiance électrique.

grilladesIl faut manger au moins une fois à l’un des stands grillades de la place.
Ils ont tous installés des tables et des bancs où tout le monde se serrent, touristes et locaux.  Ambiance conviviale !
Nos voisins de table étaient un jeune couple dont c’était manifestement le premier rendez-vous, so romantic 🙂

Nous avons mangé à 2 reprises à ces stands et à priori, ils se valent tous. C’est plutôt bon, pas cher et peu de risques de tomber malade. Marrakech a fait de gros efforts sanitaires à ce niveau !

 

Les souks

Je crois sincèrement qu’il est impossible de ne pas se perdre dans les souks. Je me suis perdue une bonne 10ène de fois ! Mais ce n’était que du bonheur 😀

Les ruelles des souks sont innombrables, elles partent dans tous les sens, se croisent et se recroisent, ou terminent brusquement sur un cul de sac. On passe du souk des vêtements au souk des cuirs puis des épices, des babouches et des luminaires. Tout se mélange et s’assemble pour nous offrir un joyeux bazar !

souk Marrakech

On peut quasiment tout y acheter mais la qualité est variable… J’ai été très raisonnable, à peine un sac en cuir, un plat à tajine et quelques dizaines d’épices… Ben oui se refait pas que voulez-vous !

Encore un gros effort des marocains, on se fait beaucoup moins harceler dans les souks qu’à une époque. On peut maintenant s’y promener sans être sollicités toutes les 2 secondes, ouf !
Par contre, si on s’arrête plus de 30 secondes devant un objet, là c’est à nos risques et périls… Mais ça fait aussi parti du charme 🙂

La négociation aussi fait parti du charme, alors pas d’hésitation ! Mais il faut bien le vivre… C’est avant tout un jeu, prenez le donc comme tel, moi j’adore 🙂

 

Le jardin Majorelle

Le jardin Majorelle est un jardin botanique qui a appartenu à Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Légèrement excentré par rapport au centre de Marrakech, il vaut la peine de s’y arrêter et même de faire la demie-heure de queue réglementaire pour entrer.

jardin majorelle, marrakech

300 espèces de plantes illuminent ce jardin dont les quelques éléments d’architecture et de décoration contrastent violemment avec la sensation de calme. Bleu électrique, verre amande ou jaune poussin viennent réveiller ce jardin d’Eden.

 

La Koutoubia

La mosquée Koutoubia se trouve à quelques centaines de mètres de la place Jemaa el fna. La tour surplombe de toute sa hauteur une jolie place et un petit parc, lieux de vie des marocains.

marrakech katoubia2

 

 

La médersa Ben-Youssef

A ne rater sous aucun prétexte !
Ancienne école coranique en plein cœur de la médina, le bâtiment a été très bien conservé, et quel bâtiment !

medersa

La médersa est un joyau de l’architecture arabo-andalouse. Tous les murs sont sculptés ou ornés de carreaux. De magnifiques arches incitent à entrer d’une salle à l’autre, jusqu’à découvrir les chambres des étudiants, organisées autour de petits patios, ou les bains qui accueillent aujourd’hui les toilettes…

 

Les tombeaux saadiens

Petites balade rapide mais pas dénuée d’intérêt. Puisqu’on passait à côté, autant s’y arrêter !

tombeaux

 

 

En somme, Marrakech s’est avérée être une superbe escale pour un long week-end. Très dépaysant, bourrée de charme, je n’ai qu’une envie, y retourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *