La période est un peu passée mais la recette servira pour l’an prochain…
La recette ci-dessous est celle de l’excellent pâtissier Arnaud Larher. Pour la rendre plus légère, la frangipane est coupée avec de la crème pâtissière.

2 pâtes feuilletées (faites maison si possible, ce n’est pas si compliqué et tellement meilleur !)
1 fève
1 oeuf pour dorer

Crème d’amande
– 125 g de beurre
– 125 g de poudre d’amande
– 125 g de sucre glace
– 2 œufs
– 12 g de fleur de maïs Maïzena
– 180 g de crème pâtissière
– 16 g de rhum brun
– les zestes d’une orange finement rappés

Crème pâtissière
– 250 g de lait
– 1 gousse de vanille
– 3 jaunes d’œufs
– 50 g de sucre semoule
– 25 g de fleur de maïs Maïzena

Pour faire la crème pâtissière :
Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille coupée en deux (en retirer les graines pour les mettre dans le lait) à la casserole.
Mélanger les jaunes, le sucre la maïzena. Une fois le mélange bien fouetté, le verser sur le lait chaud et cuire la crème sur le feu jusqu’à ébullition. La crème doit être assez épaisse.

Pour la frangipane :
Mélanger au fouet le beurre pommade (sorti 1h avant du frigo ou passé au micro onde en mode décongélation) avec le sucre glace, puis ajouter la poudre d’amande.
Ajouter un à un les œufs tempérés et mélanger au fouet.
Incorporer ensuite la maïzena et fouetter doucement.
Ajouter la crème pâtissière refroidie, le rhum, les zestes d’orange puis mélanger doucement.

Étaler la pâte feuilleté en cercle et la poser sur du papier sulfurisé, sur une plaque allant au four (ne faites pas comme moi, j’ai monté la galette sur mon plan de travail, mais pour la mettre ensuite sur la plaque de four, voilà la galère !).
Étaler la frangipane sur la pâte en laissant 1,5 à 2cm de bord environ (qui permettra de coller la pâte du dessus). Si possible, mettre la frangipane à la poche à douille, en commençant par le milieu du cercle, la crème sera plus régulière.
Ajouter la fève dans la crème, plutôt vers l’extérieur pour éviter de tomber dessus en coupant la galette.

Passer un peu d’eau au pinceau sur le rebord de la pâte feuilletée et poser délicatement la deuxième pâte feuilletée sur la galette.
Appuyer sur les rebords pour les souder.
Pour que la galette prenne une jolie couleur, fouetter un œuf et étaler cette préparation sur la galette, à l’aide d’un pinceau.
Avec le dos du couteau, faire des petites marques sur les bords de la galette. Astuce : servez-vous d’un de vos doigt comme repère pour avoir des découpes bien régulières. Vous posez le doigt sur le bord de la galette, vous faites une marque avec le dos du coteau en le ramenant un peu vers le centre de la galette, vous déplacer votre doigt après la marque et vous refaites une marque au dessus du doigt, et ainsi de suite, sur tout le tour de la galette.
Toujours avec le dos du couteau, faire des arcs en partant du centre de la galette vers le bord.
Pour éviter les cloques, faire des petits trous d’air avec la pointe du couteau à 5-6 endroits différents sur la galette.

Mettre à cuire entre 45 min et 1h15, à 175°c.
Pour être sûr que la galette est bien cuite, vérifier le dessous de la pâte.

A déguster tiède si possible.

Bon appétit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *