Après un long moment (pour la bonne cause, j’ai accouché d’un magnifique petit bout’chou), me revoici pour continuer le road trip Andalous !

En partant de la magnifique ville de Grenade, nous nous sommes donc dirigés vers Frigiliana, un petit village perché sur une colline, avec vue imprenable sur la mer !

Frigiliana est un très joli village aux rues étroites et maisons blanches. Un véritable image d’Epinal de l’Andalousie !
L’été le village est très animé avec des soirées médiévales qui attirent les touristes de toute la côte. C’est très sympa, sauf pour se garer ! Il vaut mieux arriver (très) tôt, sinon on est bon pour se garer sur la route, à 1 voir 2km du village. La rançon de la gloire !

 

A quelques kilomètres à peine de Frigiliana, on peut se rendre à Nerja. C’est une petite station balnéaire à taille humaine. La ville n’a pas un charme dingue mais elle a l’avantage d’avoir l’animation d’une station balnéaire sans être trop urbanisée ou crouler sous les boîtes de nuit, comme d’autres villes de la côte.
L’autre intérêt de Nerja, ce sont ses grottes. De très belles (et grandes) grottes souterraines. L’occasion d’une visite sympa et surtout, rafraîchissante ! Et ce n’est pas du luxe au mois d’août…

 

En partant de Frigiliana, nous sommes passés par Marbella, histoire de voir à quoi ressemblait le « saint-tropez andalous » ! Je m’attendais à une ville hyper urbanisée, remplie de boîtes de nuit, ultra touristique et un peu m’as-tu-vu. Eh bien… je ne m’étais pas trompée ! Marbella, c’est tout ça à la fois.
Mais, étonnamment, c’est aussi une ville avec un centre très joli et bien entretenu, une plage superbe et de bons petits restos. Ce n’est probablement pas là que j’irai passer mes vacances car ça ne me correspond pas, mais ce n’est pas si catastrophique que je le pensais…


 

En continuant sur la route vers Arcos de la Frontera, nous nous sommes arrêtés à Tarifa. On voulait voir le détroit de Gibraltar et en profiter pour faire une petite pause. Mais on a été très surpris par la ville. Tarifa est une petite ville très agréable, à l’ambiance bohème, limite sixties… Entre les surfeurs, les familles zen, les hippies génération Y et les écolos, Tarifa, c’est vraiment une ambiance unique !
Perso, j’ai adoré cette étape !

2 thoughts on “De Frigiliana à Tarifa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *