Là, c’est une petite expérience rigolote. Pas très loin de Rayas (le glacier), se trouve un monastère. Et dans ce monastère, les bonnes sœurs occupent leur temps à faire des gâteaux, en plus de la prière. Et bonne idée, elles les vendent. Sauf que voilà… Dans ce monastère il est interdit aux bonnes sœurs de regarder et être vu par des citoyens lambda. Vous commencez à comprendre, ça se complique pour la vente !

Pour acheter les gâteaux, ils faut donc passer une petite porte (pas très bien indiqué, il faut pas avoir peur et y aller) et traverser la cour. Et là, vous trouverez la liste des gâteaux avec le prix, une sonnette et un grand plateau tournant en bois sur toute la hauteur de l’ouverture, de fait que l’on ne voit pas ce qui se passe derrière.
On sonne, une petite voix nous demande (en espagnol bien sûr) ce que l’on veut. On passe notre commande, on met l’argent sur le plateau tournant. La bonne sœur fait tourner le plateau de façon à vous rendre votre monnaie et vous donner votre marchandise. Tout ça sans voir la bonne sœur mais en pouvant parler avec.

Et vous savez quoi ? Les gâteaux sont super bons !!

Une expérience à tenter donc.

5 Doña Maria Coronel, Séville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *