Depuis la petite baraque en tôle, nous devons suivre un guide navajo pendant 5 minutes, jusqu’à une petite brèche dans la terre, à peine visible. On emprunte alors des escaliers métalliques qui nous emmènent dans les entrailles de ce fabuleux canyon. C’est à partir de là que la balade commence réellement, sur un chemin large de moins d’un mètre, longeant les falaises aux couleurs multiples : jaune, rouge, gris, orange, violet, blanc,…
Au détour d’un virage serré, les roches prennent la forme d’un bison, d’un couple ou d’un aigle.
Déambulant à travers le canyon étroit, se frayant un chemin entre ces falaises qu’on croirait sorties de l’imagination d’un artiste, on capte parfois un rayon de soleil traversant le canyon comme un puits de lumière.
Simplement magique…

On passe 1h30 dans ce canyon où l’on découvre des dégradés de couleurs splendides, des jeux de lumière et des rochers aux formes surprenantes. Antelope Canyon est assurément une escale à ne louper sous aucun prétexte !

Il existe 2 canyons, upper et lower. Nous avons visité lower, réputé moins touristique et plus ludique car on entre totalement dans le canyon et on ne se contente pas de le voir par le dessus.
La visite est obligatoirement accompagnée d’un guide navajo, et donc en petit groupe. Cela reste toutefois très supportable et permet de réguler le flux de touristes afin de ne pas créer d’embouteillage dans le canyon, plutôt bien pensé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *